Arthur Mosa : vivre de sa passion à 19 ans

Arthur Mosa est un jeune homme de 19 ans s’étant développé sur les réseaux depuis l’âge de 11ans. A travers cette interview, il nous explique comment faire face à certains choix et sa nouvelle relation avec le travail.

Sur sa chaîne Youtube de plus de 200k abonnés, il a tout d’abord fait des vidéos de break dance, puis s’est tourné vers la musculation et maintenant propose des vidéos au format d’expériences tel que « Faire un album en 7 jours ! », « Manger KFC pendant 7 jours ! ».

Tu t’es beaucoup diversifié au niveau de ton contenu au fur et à mesure des années, est ce que ça a été difficile toutes ces remises en question ? (niveau stress, baisse de motivation… ?)

Ça n’a pas été dur, je ne basais pas mon futur sur le contenu de vidéos à ce moment là mais je trouvais ça dommage lorsque je ne trouvais pas d’idée de vidéo alors que créer des vidéos était la seule chose que j’aimais faire.

Tu as fait un bac S et t’as décidé de poursuivre tes études dans des études artistiques, en parallèle tu combinais sport, devoirs, youtube… Comment as-tu réussi à gérer tout ça avant de décider d’arrêter tes études ?

Je n’ai jamais été à fond dans tout, c’était un mois je sortais une vidéo et je ratais mes contrôles, l’autre mois inversement… Le sport, je n’ai jamais été à fond.

Comment ta famille a pris le fait que tu veuilles arrêter tes études pour justement te concentrer sur youtube ? Tout le monde te supportait ?

Tout le monde l’a bien pris car j’ai arrêté les études en ayant de bons contrats avec des grosses marques donc aucun souci.

On remarque que t’es quelqu’un de sans filtre et franc, t’oses partager avec tes abonnés lorsque par exemple une vidéo marche moins bien qu’une autre etc… Est-ce que justement le fait d’en parler ça t’a valu des critiques ?

Oui à chaque fois que je dis qu’une vidéo marche moins bien j’ai droit aux commentaires comme : « tu penses qu’aux vues, t’as changé… » Mais c’est normal de penser aux  résultats de semaines de travail hardcore. Mais je ne fais pas attention à ces commentaires. Je trouve intéressant de partager les résultats des vidéos pour remercier les abonnés si c’est bon ou comprendre comment faire mieux si c’est mauvais.

Est-ce que tu reçois souvent des critiques, des commentaires méchants, des remarques et comment tu leur fais face ?

J’ai très peu de haters et le peu qui viennent, soit je les bloque soit j’aime bien les afficher en story sur intragram, ça leur montre qu’ils ne sont jamais anonymes. Sinon les critiques ne m’affectent pas car je considère que les personnes qui insultent ne  se  sentent pas bien dans leur vie. Donc je n’ai pas d’intérêt à leur répondre. Et les critiques négatives et constructives je les prends bien même si en général les gens n’ont pas conscience de toutes les contraintes que demandent certaines vidéos et donc je suis rarement d’accord avec eux mais globalement j’ai 99% de critiques positives.

T’es quelqu’un de très perfectionniste dans ton travail et est-ce que justement être ‘’perfectionniste’’ ça a déjà joué sur ton moral ? (pression, baisse de moral, abandons de certaines vidéos…)

Oui je suis perfectionniste ce qui me créer un stress constant, lors de toutes les étapes de création, qui m’oblige à ne rien louper et tout faire au mieux car justement sinon la vidéo va à la poubelle… J’ai effectivement déjà abandonné une vidéo qui m’a demandé 1 mois de travail (passer 1 mois sans réseaux sociaux) car au final je ne trouvais pas les éclairages dans la vidéo assez cohérents… Mais en prenant mon temps je le vis bien.

Quels conseils tu donnerais à des jeunes qui justement sont un peu perdus, ne savent pas vraiment où se diriger, trouver leur chemin ?

Je leur conseil de noter sur une feuille tout ce qu’ils aiment (musique, être dehors, communiquer, l’ordinateur…) et à côté tout ce qu’ils n’aiment pas faire (les maths, téléphoner…). Puis tout simplement chercher le métier qui correspond le plus aux choses qu’ils aiment.

Merci beaucoup Arthur pour cet interview !

Si vous souhaitez en apprendre d’avantage sur Arthur n’hésitez pas à écouter le podcast enregistré par Eric Flag ainsi que de le suivre sur ses différents réseaux :

Instagram / Youtube / Album

Article rédigé par Eléa PETEL.

Une réflexion sur “Arthur Mosa : vivre de sa passion à 19 ans

  1. Merci pour cet interview très intéressant et très pertinent sur la carrière d’un jeune garçon qui gère très intelligemment son avenir…il sait ce qu’il veut et à la chance d’être suivi par sa famille.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s