Hugooytb : « Les rêveurs incarnent l’avenir »

Hugo est youtubeur et comptabilise des milliers d’abonnés sur ses réseaux. Du haut de ses 16 ans il sait ce qu’il veut dans la vie et se donne à cent pour cent pour réussir. Aujourd’hui il nous parle de son ressenti et de son organisation au quotidien.

Comment tu fais pour gérer les cours, les réseaux, ton projet, ta vie sociale et personnelle ? Est ce que tu as une certaine organisation ?

Tout d’abord il faut savoir que j’ai commencé les vidéos et les réseaux sociaux très jeune parce que j’ai toujours adoré ça, j’ai toujours aimé ce concept de création. J’ai commencé à être connu lors du premier confinement en mars, à ce moment là je n’avais pas vraiment à me soucier d’organisation. J’étais très présent sur les réseaux sociaux notamment sur Instagram où je faisais un live tous les soirs. Après, au moment de la rentrée, j’avoue que je me suis un peu pris une claque. J’ai su gérer et m’organiser vers octobre entre les réseaux, les cours, mon projet… mais j’ai toujours privilégié les cours aux réseaux sociaux.
Au quotidien je partage énormément ma vie privée à travers les réseaux sociaux mais je me suis imposé trois grandes règles : ne pas montrer ma famille proche (sauf s’ils veulent), ne pas montrer mes amis proches et ne pas exposer ma relation amoureuse.

Est ce que tu voudrais vivre des réseaux sociaux plus tard ?

Non je ne pense pas. Actuellement je suis en première et j’ai pris les spécialités mathématiques, géopolitique et SES. Je voudrais suivre un peu ce qu’on fait mes parents et devenir chef d’entreprise comme l’est mon père. Après le bac je souhaiterais m’orienter vers une prépa ECG pour pouvoir faire HEC. Plus tard j’aimerais pouvoir monter ma propre entreprise !

T’es un rayon de soleil au quotidien, comment tu fais pour tout le temps véhiculer des good vibes, garder la pêche surtout avec tout ce qu’il se passe en ce moment ?

Tout d’abord, j’ai un entourage stable. J’ai su me détacher des personnes toxiques qui étaient amis avec moi que par intérêt. Actuellement je suis entouré des bonnes personnes et j’ai des amis géniaux. Après comme tout le monde des fois ça ne va pas, alors je me dis « pleure et après ça ira mieux » et puis je me dis aussi de relativiser et de penser mes objectifs.

Est ce que justement tu n’as pas trop de pression de ta famille ? Les réseaux sociaux sont souvent mal vus par nos parents, comment tes parents réagissent ?

Au début, quand j’ai commencé les vidéos étant jeune, ils n’étaient pas vraiment pour que j’ai une chaîne etc. Mais ils ont vite compris que créer était ce que j’aimais faire. Alors maintenant ils s’en fichent. Tant que je travaille bien à l’école ils sont heureux. Mais j’ai surtout un soutient de mes grands mères qui sont toujours à fond dans ce que je fais.

Au lycée est ce que c’est mal vu ce que tu fais ? Est ce que t’es souvent jugé/critiqué ?

Au collège je l’étais, mais du collège au lycée les mentalités changent beaucoup. Maintenant les lycéens s’en fichent, des fois je sens quelques regards mais la plus part ne prête pas d’attention au fait que je sois sur les réseaux.

Est ce que ce monde des réseaux sociaux n’est pas trop oppressant ? Y a-t-il de la jalousie ?

Non pas vraiment, j’ai mon petit groupe d’amis sur les réseaux sociaux et on s’entend très bien. Après bien sûr qu’il y aura toujours des personnes pour détourner des choses que tu as dites ou faites mais il ne faut pas leur prêter d’attention.
Des fois il y a quelques jaloux par rapport au fait que certaines gagnent de l’argent grâce à des collabs etc. mais en soit non ce n’est pas trop oppressant.

Être constamment sur les réseaux sociaux ça te dérange pas ? Est ce que des fois tu te sens forcé de faire certaines choses ?
Et justement tu n’as pas une overdose des réseaux des fois ?

Je pense comme tout le monde des fois j’ai envie d’appuyer sur ce petit bouton « supprimer la chaîne » mais je repense à tout ce que j’ai accompli ensuite.
Des fois oui je me sens redevable, sans ma communauté je n’en serai pas là aujourd’hui. Après je me dis que je travaille dur pour avoir ce que j’ai maintenant.

Et je voulais te demander pour finir, quelle serait ta devise de vie ?

Je pense que j’en aurais plusieurs. Tout d’abord « carpe diem » : laisse le destin faire les choses et ne le bouscule pas.
Ensuite ça serai une citation du film Tomorrowland « les rêveurs incarnent l’avenir », c’est une devise qui me ressemble totalement en tant que grand rêveur !
Et enfin « n’oublie pas de rêver en couleurs », par là j’entends qu’il faut voir le bon côté des choses pour être heureux.

Merci beaucoup Hugo pour cette interview, c’était un plaisir !

Si vous souhaitez suivre Hugo, voici ses réseaux :
Youtube / Instagram personnel / Instagram de son projet

Article rédigé par Eléa PETEL.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s